Envie d'une nouvelle paire de chaussons ? Découvrez notre guide des chaussons d'escalade !

Deux médailles d’argent pour nos jeunes Français à Salt Lake !

Vladek Zumr

Après deux jours de grimpe et trois manches, la Coupe du monde de bloc de Salt Lake City a finalement pris fin. Les spectateurs ébahis devant les performances des plus jeunes athlètes de l’IFSC.

Oriane Bertone confirme, son niveau est monstrueux !

Les finales ont commencé par la catégorie des femmes et notre Française Oriane Bertone. La jeune athlète, originaire de la Réunion s’est qualifiée pour les finales en sixième position. Après avoir cassé le rythme sur presque tous les blocs, elle termine pour la deuxième fois consécutive en ramenant la médaille d’argent.

Naturellement, c’est pour les Américaines que la foule à le plus crié ! Le pays hôte offrant la première Coupe du monde, avec public, de la saison. Natalia Grossman, 19 ans, a été la seule athlète à réussir les quatre problèmes de la finale du bloc féminin, tandis que Oriane, 16 ans seulement, signe 3 tops et 4 zones. Le podium a été complété par l’Américaine Brooke Raboutou (20 ans), qui s’est battue tout au long de la finale avec ses deux rivales, mais n’a pas réussi à concrétiser le dernier bloc et termine donc la compétition avec 3 tops et 3 zones.

Le bloc final, difficile et très dynamique, semblait donner la victoire à notre jeune Française jusqu’à ce que Natalia Grossman parvienne à faire le crux du W4, remportant ainsi la compétition. Tout comme lors de l’épreuve masculine de Meiringen, les spectateurs étaient au bord de leur siège, en suspense jusqu’à l’essai final de Grossman.

Miho Nonaka suivait et bien qu’elle ait bien grimpé, elle a dû se contenter de la quatrième position. Les Autrichiennes Jessica Pilz et Johanna Färber ont terminé respectivement en cinquièmes et sixièmes positions durant cette première coupe du monde de Salt Lake City.

Les résultats :

Du côté des hommes, Adam Ondra répond présent, mais la relève Française pousse fort !

Chez les hommes, les finales ont commencé avec un jeune grimpeur français comme chez les femmes. Le Français, Mejdi Schalck, 17 ans, s’élance sur les blocs. Après avoir fait 3 tops et 4 zones, son effort lui permet de décrocher la médaille d’argent. Il représente avec Oriane, la relève de l’escalade Française et une nouvelle génération de jeune mutant, qui grimpent à un autre niveau. Peu de gens se souviennent d’un moins de 18 ans dans la catégorie masculine ayant aussi bien performer depuis Alex Megos et Adam Ondra.

Schubert grimpe extrêmement bien, écoutant même à un moment donné les hurlements de la foule pour un indice sur le bloc M3 et prend finalement la troisième position. Ondra est arrivé ensuite et a dominé la compétition. Kokoro Fujii suit et, bien qu’il ait bien grimpé, n’est pas en mesure de suivre le rythme après avoir commis une erreur sur le bloc M3.

La coupe du monde de Salt Lake se termine donc avec deux nouvelles médailles pour l’équipe de France dont une deuxième pour notre jeune Réunionnaise. La semaine prochaine se tiendra seconde épreuve de coupe du monde, toujours à Salt Lake City. L’étape comprendra cette fois-ci une coupe du monde de bloc en complément d’une coupe du monde de vitesse. Les absents de cette étape feront leur retour, avec notamment les deux Olympiens, Janja Garnbret et Tomoa Narasaki. Restez connecté, se sera bien évidemment à suivre sur Grimpeez !

Les résultats :

Revivez les finales de la coupe du monde 2021 de Salt Lake

À voir aussi :