Envie d'une nouvelle paire de chaussons ? Découvrez notre guide des chaussons d'escalade !
Equipement de randonnée

Les 5 meilleurs livres d’escalade en 2021

Retrouvez ici la sélection des internautes des meilleurs livres d’escalade ! Le classement à été réaliser suite à un sondage sur les réseaux sociaux, 1200 avis ont été recueillis !

Les 5 meilleurs livre d’escalade

Solo intégral de Alex Honnold

Il est au pied de la paroi, une paire de chaussons à la main et un sac à pof dans le dos, un océan de granit au-dessus de lui. L’histoire est sur pause. 3h56 plus tard, il se tient debout, sans corde, au sommet d’El Capitan au Yosemite. Il vient tout simplement de réaliser le solo du siècle. le grimpeur américain Alex Honnold vient d’ajouter un chapitre majeur à son destin.

A l’occasion de cet exploit et de la sortie internationale du film événement Free solo, sélectionné cette année aux Oscars, Guérin réouvre les pages de Solo intégral, biographie publiée en 2016. Jamais une édition n’a autant mérité d’être revue et augmentée : revue par le rêve, augmentée de l’inimaginable.

À lire aussi : Top 5 des meilleurs pantalons escalade 

A la verticale de soi de Stéphanie Bodet

Dans le sac à dos de Stéphanie, il y a des cailloux et des mots, des fleurs et des oiseaux, une soif démesurée de l’essentiel et un amour fertile qui l’unit à Arnaud. La corde entre eux ne signe aucune entrave. Synonyme de liberté et de confiance, elle leur permet de flâner à l’aise, comme lézards et papillons, dans ces lieux vertigineux qu’ils aiment. Depuis plus de vingt ans, ils ouvrent ensemble de nouvelles voies sur les parois du monde car ouvrir c’est créer et c’est partager. C’est aussi découvrir en soi de nouvelles possibilités et vivre une vie plus haute, plus dépouillée. Plus qu’un terrain de jeux, les parois sont pour Stéphanie un territoire de connaissance, de reconnaissance.

Se fondre dans la nature, ne faire qu’un avec l’hirondelle ou le pin funambule, pour éprouver sa nature véritable.

La grimpeuse vit l’ascension comme un acte poétique, une voie d’intrépidité et de sagesse. Sous le sourire de Stéphanie affleure parfois la fêlure. Celle d’une petite soeur disparue trop tôt et que lui a donné ses ailes : « Vivre. Vivre intensément, écrit-elle. Faire de ce court passage qui est le nôtre, matière à rêver, matière à créer, matière à se forger.  » Acquiescer à la vie coûte que coûte. Faire de ses faiblesses une force. Demander la lune au rocher en l’effleurant du bout des doigts ou de la pointe du stylo, sur la page d’un carnet, dans une même recherche de justesse. Et parvenir peut-être à s’élever, dans tous les sens du terme…

So High de Romain Desgranges et Flore Beaudelin

Un pied qui glisse, la chute, des mois et des années d’efforts qui s’envolent… En 2015, Romain Desgranges rate d’un cheveu la Coupe du monde d’escalade. Il part surmonter son dépit dans le désert californien de Joshua Tree. Dans la solitude des blocs de granit, les « big boulders », il choisit d’affronter ses peurs en grimpant en solo ces blocs parfois hauts de 10 mètres et plus. La chute devient interdite, la peur de l’échec se confond avec la peur de la mort.

En affrontant l’une et l’autre, Romain se retrouve. Ce voyage initiatique est au cœur du travail autobiographique qu’il a décidé d’entreprendre, bientôt accompagné par la graphiste Flore Beaudelin.

Il y eut d’abord un film, « So High », puis ce roman graphique pour mettre en image ce voyage d’une vie dans le plaisir de l’escalade. En huit chapitres, « So High » suit Romain Desgranges de ses rêves d’enfance jusqu’au podium de la coupe du monde. « So High » est le nom que les grimpeurs ont donné au plus haut de ces blocs.

À voir également : Top 5 des meilleurs chaussons d’escalade de bloc

Le 9ème degré, 150 ans d’hisoire de l’escalade libre

L’homme a toujours eu une relation privilégiée avec les rochers qui l’entourent et n’a eu de cesse de les grimper de la manière la plus élégante et simple, inventant ainsi l’escalade libre où le corps et la volonté sont ses meilleurs atouts. Depuis la fin du XIXème siècle avec ses merveilleux fous grimpants prêts à toutes les audaces, jusqu’aux « mutants » de ces dernières années, l’escalade libre s’est déclinée sur tous les continents, des plus petits blocs jusqu’aux plus hautes montagnes. Des parois les plus aventureuses aux falaises les plus sportives en passant par les murs artificiels des compétitions, retrouvez des femmes et des hommes, des plus connus aux plus oubliés, mais toujours habités par une même obsession : la passion du rocher !

Solide de Romain Desgranges

Romain Desgranges n’est pas seulement un sportif de haut niveau, un grimpeur talentueusement appliqué, un vainqueur de la coupe du monde d’escalade… Romain Desgranges est aussi une personnalité rare et attachante dont le parcours exemplaire sert de fondation à ce manuel d’ingrédients destiné à aider les grimpeurs désireux de progresser en élaborant un programme d’entraînement en lien avec leurs objectifs.

L’histoire a commencé dans l’euphorie de l’été 1998, parce qu’il a rêvé qu’il deviendrait lui aussi champion du monde. Peu importait son niveau d’escalade, son âge, ses chances, il le voulait si intensément qu’il ne doutait pas de sa réalisation. Avec volonté, exigence et passion, il consacra les vingt années suivantes à cette aventure qui a tenu toutes ses promesses… 

Eclairées par les expériences d’Adam Ondra, Alex Megos, Margo Hayes et tant d’autres, ces pages sont pour lui l’occasion d’accompagner les grimpeurs dans leur entraînement avec des ingrédients adaptés à tous les niveaux, et à tous les rêves… 

À lire aussi : Top 5 des meilleurs sac d’escalade


À voir aussi :