Envie d'une nouvelle paire de chaussons ? Découvrez notre guide des chaussons d'escalade !

Une voie artificielle de 360 mètres ? Domen Skofic et Janja Garnbret l’ont fait !

Le duo slovène escalade la plus haute cheminée d’Europe qui mesure 360 mètres de haut.

La tour de la centrale électrique de Trbovlje gonflait la fumée de sa cheminée voisine depuis son sommet à 360 mètres dans le ciel.

Désormais inexploitables, deux des plus grands grimpeurs du monde, Janja Garnbret et Domen Škofic, se sont réunis pour s’attaquer à la plus haute cheminée d’Europe en Slovénie. 

C’est la plus haute cheminée d’Europe mais, depuis 2014, elle n’est plus opérationnel. L’itinéraire tracé pour Janja Garnbret et Domen Škofic était également la plus grande voie d’escalade artificielle au monde, conçue par les ouvreurs Katja Vidmar et Simon Margon. Il y avait 13 longueurs en tout, dont les plus faciles ont été côtés à 7b, tandis que six ont été classés 8 et plus. Le plus difficile était une longueur située à 257 mètres du sol et côté à 8b+.

Lors de l’ascension aucun des grimpeurs ne connaissait la voie, les mouvements ou les prises des voies avant de commencer la voie – il ne pouvait voir que les 30 premiers mètres clairement à partir du sol. Une sorte de montée dans l’inconnu pour le duo, il leur a fallu près de 12 heures pour atteindre le sommet à leur première tentative.

Pour Janja Garnbret, c’était sa première expérience de voie en plusieurs longueurs, et elle a volontiers admis le facteur peur. « J’avais un peu peur avant le départ », a-t-elle dit, « J’avais peur de tomber, ce qui peut devenir vraiment méchant en cas de mur vertical par rapport à un mur en surplomb où vous êtes accroché en l’air. Ici, vous pouvez rapidement heurter un mur ou une cale avant que la corde ne vous arrête. Ainsi, j’ai dû tomber quelques fois jusqu’à ce que je me détende enfin et bannisse la peur. »



L’expérience de Domen Škofic d’une telle voie n’était guère beaucoup plus grande après n’avoir fait qu’une seule grande voie auparavant. Avant l’ascension, il a dit : « La cheminée est complètement différente de tout ce que j’ai gravi jusqu’à présent. C’est un objet géant et artificiel, que j’ai trouvé plutôt mystique. J’ai ressenti de l’inconfort, une forte peur de l’inconnu ! »

Lors de leur tentative d’ouverture, ils ont grimper de l’aube au crépuscule pour la terminer. Mais le défi était tel qu’ils n’ont pas tous les deux ennchainé chaque longueur. Quatre jours plus tard, après s’être remis de leur épuisement, ils sont retournés au pied de la cheminée avec un équipement plus léger et une première expérience. Cette fois, ils ont tous deux terminé les 13 longueurs, sans tomber, en 7 heures 32 minutes, près de quatre heures plus rapidement que lors de la première tentative.

Vous pouvez retrouvez la vidéo complète de l’ascension ici.

À voir aussi : Top 5 des chaussons d’escalade haut de gamme à moins de 100€

Domen Skofic en plein effort ! Red Bull Content Pool
Après l’effort, le réconfort ! Red Bull Content Pool

Crédit Photo : Redbull content pool

À voir aussi :