Envie d'une nouvelle paire de chaussons ? Découvrez notre guide des chaussons d'escalade !

Martina Demmel clippe le relai de Joe Cita, son premier 9a, après avoir débuter l’escalade en 2017 seulement !

Toni Mas Buchaca

Le Matériel de Martina Demmel

Chaussons La Sportiva Solution :

L’article

On vous en parlait il y à quelques jours après son enchaînement de La Morenita 8c+, Martina Demmel avait comme projet d’essayer Joe-Cita 9a à Oliana. Et… figurez-vous que c’est déjà chose faite pour la mutante Allemande !

Il s’agit du premier 9a pour Martina Demmel du haut de ses 19 ans, qui a commencé à grimper il y a seulement quatre ans, en 2017, et qui a fait une progression vraiment impressionnante. L’année dernière, elle avait déjà fait parler d’elle après avoir clôturé l’année 2020 avec 202 voies dans le huitième degré enchaînées, réparties entre plusieurs falaises comme le Frankenjura, Céüse, Arco ou Siurana.

Que la première voie en 9 de la jeune Munichoise puisse arriver bientôt, on en parlait depuis plusieurs jours déjà dans divers cercles de grimpeurs. Martina est arrivée à Oliana il y a trois semaines après avoir passé une saison à Chulilla, où elle a gravi sa première voie en 8c+, La Montaña Mágica.

Pendant ces quelques jours d’escalade à Oliana, Martina a enchaîné des voies telles que : Mishi 8a, à vue ; Mon Dieu et Red Bull extension, toutes deux 8a+, à vue ; De Picos Pardos 8b, à vue ; Gorilas en la Niebla 8b+, au deuxième essai ; ou encore Mind Control 8c, American Hustle 8c et Fish Eye 8c, au deuxième essai. À cette liste déjà impressionnante, il faut ajouter plusieurs enchainements remarquables, comme Humildes Pa Casa 8b+ ,Joe-Blau 8c+ et La Morenita 8c+.

Joe-cita 9a, les débuts de Martina Demmel dans le neuvième degré.

L’ascension de Joe-cita par Martina Demmel est la deuxième ascension féminine de cette voie. La première a été réalisée par Laura Rogora, qui l’a enchaînée en février 2017. Avec la première ascension d’Adam Ondra en avril 2012, elle a ensuite été répétée par Sachi Amma, Ramón Julián, Said Belhaj et Jonathan Siegrist, tous les quatre en 2015 ; Laura Rogora, comme nous l’avons mentionné précédemment. Puis, avant Martina Demmel, Thomas Blaabjerg (premier 9a pour un grimpeur Danois), en mars 2018.

Joe-cita est une combinaison de deux voies. Une première partie en 8c qui est une portion de Joe-Blau 8c+ et qui sort en deuxième partie dans La Morenita 8c+. Pour clipper le relai, Martina n’aura eu besoin que de cinq essais. Il faut tout de même préciser qu’elle avait précédemment, déjà fait La Morenita et Joe-Blau.

« Je n’imaginais pas que je pourrais aller aussi loin. Il y a trois ans, j’enchaînais des voies en 7a et mon objectif à long terme était de grimper un jour du 7c. Ce qui s’est passé me semble même surréaliste. »

« Il était évident qu’après avoir fait Joe-Blau et La Morenita, je pouvais enchaîner la combinaison, mais je pensais vraiment que cela allait être un long processus. J’avais déjà essayé trois autres voies en 9a près de chez moi l’été dernier, mais cela me semblait, à cette époque, beaucoup trop dur. Pourtant, je suis motivé pour les essayer à nouveau », confie Martina Demmel après avoir enchaîné son premier 9a.

Après seulement quatre ans d’escalade, Martina Demmel déclare : « Je n’avais jamais imaginé que je pourrais aller aussi loin. Il y a trois ans, j’enchaînais des voies 7a et mon objectif à long terme était de grimper un jour en 7c. Ce qui s’est passé me semble surréaliste.

Source : Wogu

À voir aussi :