Envie d'une nouvelle paire de chaussons ? Découvrez notre guide des chaussons d'escalade !

Alex Megos fait une bouchée de pain de Saint Léger du Ventoux en France !

Le Matériel de Alexander Megos

Chaussons Tenaya Iati :

Baudrier Petzl Sitta :

L’article :

Après avoir démarrer la saison dans le Frankenjura et plier Royal Flux 8B+ bloc il y a quelques jours, c’est dans le sud de la France, que l’Allemand s’est rendu ! Alexander Megos était en effet quelques jours à Saint Léger du Ventoux près d’Avignon pour plier quelques voies.

Et en seulement 7 journées sur place, Alex n’a fait qu’une bouchée de pain des voies de Saint Léger du Ventoux. Il enchaîne pas moins de 9 voies en 8c et plus dont 3 voies dans le neuvième degrés et il en profite pour libérer un projet en 9a+, rien que ça !

Voici son commentaire à l’issu de sa semaine à Saint Léger :

« St. Léger est un endroit spécial pour moi depuis la première fois que je suis venu ici avec Félix Neumarker il y a sept ans. Cette fois, je suis revenu pour répéter certaines voies et aussi pour découvrir d’autres projets.
Après sept beaux jours d’escalade avec Ievgeniia Kazbekova, Alise et Alexander Rohr j’ai pu cocher quelques vieux projets que j’ai essayés lors de mon précédent voyage et aussi faire une première ascension!

  • Les petits chefs des néant 8c
  • La tournée du patron 8c
  • L’étrave 8c
  • Rêve de Poutre 8c / +
  • Crackinette 8c +
  • La Ligne Claire 8c +
  • La Castagne 9a / +
  • Cadafiste 9a / +
  • Et pour quelques dégaines de plus 9a + (FA) »

Le jeune mutant détenteur du premier 9a à vue de l’histoire de l’escalade semble retrouver son style de jeu préférer, à savoir, enchaîner des fois exceptionnellement dur pour le commun des grimpeurs, le plus rapidement possible ! On se rappelle notamment de son enchaînement il y a quelques années de Biographie 9a+ en seulement trois essais et des deux heures dont il aura eu besoin pour clipper le relai d’Action direct 9a.

Article du 19 mars 2021 :

Alex Megos débute la saison dans le Frankenjura et libère déjà un bloc dur !

La saison dans le Frankenjura a commencé pour Alex megos il y a quelques semaines.
Il vient de faire la première répétition du bloc physique « Royal Flush » 8B+ dont il nous offre une superbe vidéo à visionner. Enjoy !

Article du 23 janvier 2020

Alex Megos signe chez Petzl

L’inconnu a été révélé. Petzl a annoncé par le biais d’une vidéo sur son profil Instagram la signature d’Alex Megos. Il y avait eu beaucoup de spéculations sur les nouveaux sponsors possibles de l’Allemand après avoir publié quelques messages sur son compte Instagram personnel où il a signalé qu’il avait quitté DMM et Red Bull.

Dans une vidéo amusante, Megos plaisante sur ses passe-temps et finit par annoncer son incorporation dans l’équipe de la marque que Fernand Petzl, explorateur et spéléologue, a fondée en 1968.

Megos a lancé en août 2020 la deuxième proposition 9c dans le monde après l’enchaînement Bibliographie, à Céüse (France). L’année dernière, il a également fait la première répétition de L’Étrange Ivresse des Carêmes 9a+ dans la même école et a enchaîné Underground 9a au flash, à Arco (Italie).

L’Allemand est devenu célèbre en mars 2013 après avoir enchaîné le premier 9e en vue du monde avec Critical State, à Siurana. Quatre ans plus tard, en 2017, il a enchaîné dans le même style TCT, à Gravere (Italie).

Avec cette signature retentissante, sous le manteau de Petzl Alex Megos entre dans une grande équipe de grimpeurs internationaux. Dans la péninsule, Petzl España soutient des personnalités telles que Dani Andrada, Edu Marín, les frères Pou, Jorge Díaz-Rullo ou Iziar Martínez.

Voir les dernières actualités escalade

Article du 2 janvier 2021

Alex Megos, l’éthique et sa liste de classiques en Suisse

Profitant du froid de décembre dernier, Alex Megos est revenu au Tessin et à Cresciano (Suisse), six ans après sa première visite. Il avait un objectif clair : enchaîner Dreamtime, le premier 8C de l’histoire du rocher, avec la première ascension de Fred Nicole en 2000.

« Ce bloc était certainement sur ma liste de choses à faire », a déclaré l’Allemand. Il a très peu résisté, car en deux jours, il a pu résoudre le problème. Une fois le projet principal résolu, Megos a également pu enchaîner The Dagger 8B/+ et The Story of Two Worlds 8C.

Alex Megos donne son avis sur l’éthique des ascensions

Après avoir enchaîné The Story of Two Worlds, dans lequel il a investi quatre sessions, Megos a publié une réflexion intéressante sur l’éthique dans le rocher et sur les ascensions en général.

« Il y a plusieurs vidéos sur Internet de nombreux grimpeurs. Théoriquement, tout le monde grimpe le même bloc et le pointe au même degré, 8C. Il semble que la communauté de l’escalade ne fasse aucune distinction et on explique rarement comment la ligne a été faite. En escalade, et surtout dans le rocher, tout se résume à comment. En outre, il est plus surprenant que les gens ne s’inquiètent pas de la façon dont, bien qu’il soit néanmoins le plus important pour les autres. Après avoir regardé toutes ces vidéos sur The Story of Two Worlds, j’ai réalisé qu’il y avait de grandes différences. Certains portent une genouillère, même si elle n’a pas été utilisée lors de la première ascension. La plupart commencent par un départ assis, certains ne le font pas. Dai Koyamada est parti de plus bas que les autres et n’a pas utilisé de genouillère. Et tout le monde a enchaîné un 8C ? C’est quelque chose de vraiment aliénant pour moi », explique l’Allemand dans la première partie de sa réflexion.

Alex Megos : « J’aimerais que la communauté soit plus consciente. Il y a des différences dans l’éthique, les styles et les diplômes »

Megos conclut ses commentaires comme suit : « Oui, l’escalade est un sport amusant et il ne s’agit pas seulement d’aller au sommet, mais aussi de la façon dont vous atteindre le sommet. J’aimerais que la communauté soit plus consciente. Il y a des différences d’éthique, de styles et de diplômes. En tant que grimpeurs que nous sommes, nous devrions être plus ouverts à tout cela et communiquer comment nous avons fait certaines ascensions. Viser un diplôme ne devrait pas être la partie la plus importante de l’escalade. L’escalade est bien plus que cela. Il y a des différences dans la façon dont il évolue et nous devons les connaître. Je suis fier d’avoir enchaîné The Story of Two Worlds lors de mon dernier jour du voyage. J’ai apprécié de savoir s’il fallait le faire sans genouillère et c’était le cas. La difficulté du 8C me semble correcte. »


Article de 2018

Alex Megos s’inscrit pour la première ascension de ‘Perfect World’ 9b+

Alex Megos a réalisé la première ascension de Perfect World 9b+, au Racó de la Finestra, à Margalef, dans l’après-midi du 9 mai. L’Allemand teste la route depuis près d’un mois et a ainsi marqué son premier 9b+, une ligne que Chris Sharma a équipée en 2010 et qui est restée un projet ouvert.

Les grimpeurs présents nous ont dit que Megos a lancé un bon cri en passant la corde à travers la chaîne, libérant ainsi la tension après de nombreux jours de tentatives et célébrant la chaîne.

Avec le Rotpunkt de Perfect World, Megos est devenu le troisième grimpeur au monde capable d’enchaîner un 9b+. Adam Ondra a été le premier à le faire avec Change, à Flatanger, en octobre 2012, et Chris Sharma l’a suivi avec La Dura Dura, à Oliana, en mars 2013. Ondra a également enchaîné la route de contrefort de Rumbau un mois plus tôt.

Alex Megos n’a eu que deux 9b enchaînés avant de franchir une nouvelle étape de difficulté : First Round First Minute 9b, également à Margalef, et Fightclub 9b, à Ravens Crag (Canada). Avant ces deux-là, j’avais également enchaîné Supernova, à Frankenjura. Une première ascension pour laquelle il a proposé 9a+/b.

https://www.instagram.com/p/BikRmNwH28F/? pris par=alexandermegos

Enveloppe Perfect World 9b+

Perfecto Mundo est une route de 26 mètres pleine de bidedos et de marches dynamiques qui traverse la partie la plus effondrée de la Racó de la Finestra. Chris Sharma s’apprêtait à l’enchaîner peu après l’avoir équipée. Après l’avoir sortie de sa liste de projets pendant quelques années, elle lui consacre du temps depuis 2016.

En plus des tentatives de Sharma, l’Italien Stefano Ghisolfi a déjà effectué trois voyages à Margalef au cours de cette saison pour tester la route. Dans le premier d’entre eux, il l’a ressenti un peu, puisqu’il s’est davantage concentré sur la répétition de La Capella 9b, à Siurana. Dans les deuxième et troisième, il ne s’est consacré qu’à Perfect World, faisant de bons progrès.

La route « La Finestra » a déjà un point rouge et devient la plus difficile à Margalef, un titre qui tenait jusqu’à présent le premier tour de la première minute.

Les quatre 9b+ dans le monde

Le point rouge d’Alex Megos dans « Perfect World » ajoute un nouveau 9b+ à la liste des points existants.Avec la route Racó de la Finestra, il y a quatre 9b+ enchaînés dans le monde.

Adam Ondra a été le premier à retirer un 9b+, comme nous l’avons déjà commenté, avec ‘Change’, en octobre 2012. Puis est venue la double chaîne de ‘La Dura Dura’, par Ondra et Sharma, en février et mars 2013, respectivement. Dans le même 2013, Adam Ondra a également signé ‘Vasil Vasil’, à Sloup (République tchèque).

Le mutant grimpeur allemand enchaîne ‘Era Vella’ 9a au deuxième essai

Red Bull
Red Bull content pull

Alex Megos a enchaîné ‘Era Vella’ 9e, dans le secteur de La Visera de la Coma, à Margalef, au deuxième succès. Il l’a annoncé via son profil Instagram : « L’ultra classique ‘Era Vella’ est tombé hier lors de ma deuxième tentative. Je l’ai d’abord reconnue, puis je l’ai faite directement. Cela aurait été une bonne façon d’essayer flash. Malheureusement, j’avais joué un peu avec en 2011, alors que je n’aurais pas envisagé de l’essayer dans ce style. Un excellent itinéraire malgré tout. Maintenant, je comprends pourquoi il est si populaire. »

Le grimpeur allemand connaît bien Margalef, où il avait déjà barré en seulement deux tentatives ‘Victimes of the future’ 9e et ‘Senile Dementia’ 9e+ au troisième coup. Le dernier jour de 2015, a également été noté « Premier tour, première minute » 9b.

Liste des grimpeurs qui ont enchaîné ‘Era Vella’

L’ascension de ‘Era Vella’ au deuxième succès d’Alex Megos est celle qui totalise 37 pour le 9e plus répété au monde. Parmi ceux-ci, cinq ont été pour des femmes. La dernière à l’enchaîner a été Muriel Sarkany, fin septembre 2017.

Certains de ses ascensionnistes ont pensé que le chemin pourrait être 8c+. Jonathan Siegrist, qui l’a enchaînée au troisième coup, a même laissé entendre qu’il pourrait être 8c. Au-delà du débat sur le degré de la route, voici la liste des grimpeurs qui l’ont enchaînée :

Chris Sharma (FA, 2010)
Ramon Julian (2010)
Dani Andrada (2010)
Enzo Oddo (2011)
David Firnenburg (2011)
Adam Ondra (2011)
Ben Spannuth (2011)
Sébastien Bouin (2011)
Daniel Fuertes (2012)
Sasha Di Giulian (2012)
Edu Marín (2012)
Pablo Barbero (2012)
Daniel Moreno (2012)
Piotr Schab (2012)
Shoda Shinichi (2012)
Silvio Reffo (2013)
Sachi Amma (2013)
Ethan Pringle (2013)
Mickaël Fuselier (2013)
Ruben Firnenburg (2013)
Dôme Skofic (2014)
Gérôme Pouvreau (2014)
Tom Bolger (2014)
Saïd Belhaj (2014)
Mathieu Bouyoud (2014)
Mar Alvarez (2014)
Alex Barrows (2015)
Kai Lightner (2015)
Angela Eiter (2015)
Anak Verhoeven (2015)
Jonathan Siegrist (2015)
Felipe Camargo (2015)
Magnus Midtböe (2015)
Gonzalo Larrocha (2016)
Muriel Sarkany (2017)
Cédric Lachat (2018)
Alex Megos (2018)


Article de 2017

Alex Megos enchaîne ‘Capricorne’ 8c+ flash

Alex Megos a enchaîné ‘Capricorne’ 8c+ au flash à Leonidio (Grèce). Actuellement, ‘Capricorne’ est le moyen le plus difficile dans cette zone d’escalade du Péloponnèse qui est en pleine expansion. Kilian Fischhuber a fait la première ascension en 2004 et l’a quittée en 9e position, mais après avoir trouvé de nouvelles méthodes, elle a été décorée à 8c+.

Le Capricorne est une route courte et très explosive de seulement 12 mètres. Ce n’est pas la seule ligne que Megos a adoptée à Leonidio ces jours-ci, où se tient la deuxième édition du Festival d’escalade de Leonidio. L’Allemand a également signé pour la première ascension de ‘Pantysgawn’ 8c, la première répétition de ‘Bat Petting’ 8c+ (la FA de Cédric Lachat) et ‘Rainbow Warrior’ 8c (FA de la fille à la mode, Angy Eiter).

Alex Megos grimpera encore quelques jours à Leonidio et pourrait nous surprendre avec une autre ascension. L’Allemand n’a jamais été favorable à donner de nombreux coups sûrs aux pistes et préfère grimper autant que possible. Face aux routes les plus difficiles de ce style l’a conduit à devenir, en 2013, le premier grimpeur à enchaîner un 9e viseur avec « Critical State », à Siurana.

Alex Megos liquide ‘Jaws II’ 9a+ en trois run

Alex Megos a enchaîné Jaws II 9a+ en seulement trois coups. La route la plus célèbre de Rumney (New Hampshire, États-Unis) a été équipée par Dave Graham en 1998. Graham l’a gradué en 8c, mais après la rupture de deux chansons clés, sa difficulté a considérablement augmenté. Vasya Vorotnikov a été le premier à l’escalader sans ces chansons, en 2007, et est monté à 9a+.

Le grimpeur allemand a commenté : « Il est allé plus vite que prévu. Je l’ai essayé quelques fois, mais je n’ai trouvé aucune méthode qui m’ait convaincu, bien que je l’aie essayé jusqu’à cinq façons. Dans la tentative suivante, je l’ai simplement fait avec l’une de ces méthodes. »

Voici la vidéo de l’ascension de Jaws II par Paul Robinson. L’Américain l’a enchaîné en 2013 et est devenu sa route de montée la plus difficile à ce jour.

À voir aussi :