Envie d'une nouvelle paire de chaussons ? Découvrez notre guide des chaussons d'escalade !

Alex Megos répète « King Capella », considérée comme la voie la plus dure de Siurana.

Le grimpeur allemand de 28 ans met un peu plus d'une semaine pour réaliser la première répétition du "King Capella" et laisse son avis sur la cotation. Will Bosi avait proposé 9b+

Alex Megos vient de réaliser la première répétition de King Capella, à Siurana. La voie, situé dans le secteur de La Capella, à été libérée par Will Bosi au début de cette année. Le grimpeur écossais a proposé une cotation de 9b+, mais Megos a décidé de ne pas se prononcer et par la même occasion ne pas confirmer sa cotation : « J’ai utilisé une méthode légèrement différente de celle de Will lorsque j’ai pris la large pince et j’ai eu l’impression que c’était plus facile que la façon dont Bosi l’a fait. Il ne pouvait pas faire le mouvement comme je l’ai fait, alors c’est une affaire personnelle. Je suis curieux de savoir ce que penseront les futurs répétiteurs ».

L’Allemand est arrivé à Siurana il y a deux semaines et a passé un total de neuf jours à travailler sur la voie, actuellement considéré comme la plus difficile de la falaise.

En général, les conditions n’ont pas été les meilleures pendant les jours où Alex a testé la voie, mais il a pu profiter de bonnes journées. « C’est le moment des doudounes, du froid et des coupures sur la peau. Je pense que j’ai eu les trois aujourd’hui », a déclaré Megos il y a quelques jours, alors qu’il testait déjà King Capella.

King Capella, le troisième 9b+ d’Alex Megos ?

Si les futures répétitions confirment le 9b+, King Capella serait la troisième voie dans cette cotation qu’Alex Megos aurait dans son carnet. Il a fait ses débuts dans cette côte avec la première ascension de Perfecto Mundo, à Margalef, en mai 2018. Le deuxième était Bibliographie, à Céüse, qu’il a grimpé en août 2020. Bien que Megos ait été courageux et ait proposé une difficulté de 9c après avoir signé la première ascension d’un projet qu’il poursuivait depuis longtemps, les répétitions ultérieures par Stefano Ghisolfi et Sean Bailey ont cimenté la voie la plus populaire de France à 9b+.

En plus de ces lignes 9b+ – la note maximale atteinte par l’Allemand – son palmarès comprend plus de 100 voies dans le neuvième degré, entre 8c+/9a et 9b+. Parmi cette centaine, des noms tels que la première ascension de Fight Club 9b, à Ravens Crag au Canada ; First Round First Minute 9b, à Margalef ; Corona 9a+, dans le Frankenjura en Allemagne ; La Rambla 9a+, à Siurana ; ou, bien sûr, la première ascension à vue de l’histoire de l’escalade, Estado Crítico 9a, également à Siurana.

À voir aussi :