Envie d'une nouvelle paire de chaussons ? Découvrez notre guide des chaussons d'escalade !

Le jeune Montpelliérain Théo Blass, 11 ans, enchaine son deuxième 8c à Claret

Théo Blass, qui est devenu le plus jeune grimpeur de l’histoire à enchaîner un 8c en juin 2020. Le week-end dernier, il en fait un deuxième avec « Guère d’usure » 8c à Claret. Son père Vladimir commente : « Théo a essayé la route en octobre dernier et en est tombé amoureux. Ce fut un énorme combat, comme le nom de la voie l’indique. Nous n’avons pas compté les séances nécessaires à l’enchaînement, mais 20 au moins. »

« Guerre d’usure » est une voie dans une belle proue d’une trentaine de mètres située sur la falaise de Claret près de Montpellier. Le crux est en fait une section tout en résistance de compression avec des talons à plat sur le rocher.

À voir aussi : Le français Clément Lechaptois commence bien l’année avec un 8B

Voici la réaction que son papa à confié à nos confrères de Fanatic Climbing :

“Théo a essayé la voie en octobre et est tout de suite tombé amoureux de la ligne. C’était un long combat digne du nom de la voie. On n’a pas compté les séances mais au moins une vingtaine ! Théo a du changer de méthodes plusieurs fois car sa méthode originale était très dure. Sa méthode finale est très différente des adultes – il n’utilise pas du tout 2 des prises cruciales pour les adultes – les 2 premiers plats main droite (après l’inversée) et le briquet main gauche. Dans le crux, Théo traverse 1 mètre plus bas et grimpe tout droit dans l’arête. Pour les microcalages des talons il a changé 3 fois de paires de chaussons pour trouver le chausson parfait. »

À lire également : Echauffement – Bien s’échauffer en escalade

Il confie également son souhait de faire une vidéo sur l’enchaîne de Théo Blass dans « Guerre d’usure« , en attendant, le prochain objectif de Théo semble être « Super Samson« , une autre voie en 8c sur la falaise de Claret !

Le Matos de Théo Blass :

La Sportiva – Théory

Petzl – Sakapoche

Les codes promos pour grimpeurs :

← VOIR L’ACTU GRIMPE

Crédit photo : Laurent Dormont

À voir aussi :