Envie d'une nouvelle paire de chaussons ? Découvrez notre guide des chaussons d'escalade !

Pratique de l’escalade COVID 19

Découvrez annonces après annonces les différentes mesures prises par le gouvernements concernant la crise du covid 19 sur notre pratique de l’escalade. Quand les grimpeurs pourront grimper en salle ? Quand est-ce que les salles pourront rouvrir ? Quel sont les protocoles mit en place pour lutter contre l’épidémie au sein de la pratique de l’escalade.

Suite à un échange à Matignon avec M Meuris – le conseiller éducation et sport du Premier Ministre – lors d’une réunion ce jeudi 28 janvier, voici le résumer de cette réunion concernant les salles d’escalade et plus largement du sports sur le territoire nationale :

Concernant la ré-ouverture des salles de sport

L’union des salles d’escalade communique :

  1. Il ne faut pas compter sur une reprise, une ré-ouverture de nos salles d’escalade, des salles de sport, avant le mois d’avril.
  2. La reprise des activités pour les enfants, en club ne se fera pas non plus avant avril, idem pour les scolaires.
  3. Il n’y aura pas de stage non plus pour les vacances de février.

La raison évoquée par le gouvernement est est le variant anglais très contaminant et les enfants qui sont vecteur du virus.

À voir également : Les 40 meilleurs films d’escalade en accès libre gratuitement

Reprendre la pratique de l’escalade avec un masque sportif pour se protéger du covid-19 ?

L’union des salles d’escalade communique : Le masque pose problème, car il faudrait l’imposer à toutes les disciplines sportives, en intérieur comme en extérieur. Et aujourd’hui, le gouvernement ne se sent pas capable d’annoncer l’obligation du masque pour tous ceux qui font du footing ou du sport en extérieur. Le coût du masque est également rédhibitoire.

À lire aussi : Top 5 des chaussons d’escalade de bloc

Concernant la prise en charge des charges fixes et élevées des salles d’escalade pendant la période de fermeture dû au covid-19

L’union des salles d’escalade communique : Pour l’annulation du plafond de 1 million de CA mensuel afin d’ obtenir « l’aide pour la prise en charge des charges fixes » le conseiller est très optimiste. Cette aide est soumise à l’approbation de la commission européenne il s’agit d’harmoniser les politiques européennes en matière d’aide aux entreprises, la discussion est en cours actuellement on devrait avoir des nouvelles d’ici la fin de la semaine.

À lire aussi : Top 5 des chaussons d’escalade haut de gamme à moins de 100€

Et pour les aides concernant les salles d’escalade ouvertes pendant la crise ?

L’union des salles d’escalade communique : Pour les salles qui ont été créées depuis la crise, pas de Fonds De Solidarité au programme. Nous ne savons toujours pas si oui ou non, une période de référence de CA sera demandée à ces nouvelles salles pour les faire bénéficier de la prise en charge des charges fixes.Je vous laisse imaginer notre position, nous comptons aujourd’hui dans nos rangs, 14 salles qui sont dans cette situation, et aucune solution concrète.

Pour ces 14 salles et particulièrement pour deux d’entre elles, indépendantes et dont les gérants TNS ne touchent aucune aide l’UDSE va prendre contact avec les chambres de commerce et les DIRECCTE, ainsi qu’avec le Ministre des PME et TPE. Nous espérons que nos courriers et nos demandes de rendez vous aboutiront rapidement et qu’une solution sera trouvée.

Source : page Facebook de l’union des salles d’escalade.

À voir aussi :